Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 21:46

Je passe sur :

- des programmes de plus en plus complexes qui écourtent  le temps que l'on devrait consacrer à la transmission des savoirs élémentaires : lire, écrire, compter, s'exprimer correctement...

- des notions jargonantes, parfois dépourvues de contenu, de sens, destinées à faire illusion. 

- une formation d'enseignants qui n'intègre aucun temps de pratique, ni de réflexion sur sa pratique

- un recrutement basé sur un niveau purement "intellectuel", sans prise en compte de la pédagogie au coeur de ce métier.

..............................................

Et aujourd'hui, suite à un projet : créer un point écoute dans l'établissement dans lequel j'enseigne, je suis partie à l'inspection académique dans le but d'obtenir des informations à ce sujet.

Alors, côté accueil, rien à dire : toutes les personnes croisées étaient polies, attentives et disponibles. Chapeau.

Mais, (vous l'attendiez, non ?) l'échange que j'ai eu avec le médecin scolaire m'a passablement agacée.

D'après cette dame : le public ne souhaite pas qu'il existe de point écoute au sein d'un établissement car

1) Ce n'est pas le lieu :  Les élèves qui ont besoin de parler peuvent et doivent le faire à l'éxtérieur.

C'est bien connu, lorsque les ados ont du temps libre et des problèmes , ils courent chez les psychothérapeutes qu'ils rémunèrent avec leur argent de poche. 

2) Ce n'est pas nécessaire  et au besoin, il y a une infirmière pour les jeunes qui auraient besoin de parler.

Et bien entendu, l'infirmière gère cela très bien. Elle est parfaitement formée et disponible.

Du reste, il est clair que l'adolescence est une période facile  et que  peu de jeunes éprouvent le besoin de se confier, d'être écouté.  Une infirmière pour 900 jeunes , c'est largement suffisant.

 

Bon , alors STOP !

Stop à l'aveuglement : l'adolescence est une période délicate et les appels à l'aide, les suicides, les conduites à risque ne sont pas des fantasmes.

Stop à l'hypocrisie : une infirmière qui fait office d'écoutante, c'est pratique et surtout économique.

Stop à la lâcheté : les jeunes ne laissent pas leurs problèmes à la porte de l'établissement et si on acceptait de leur donner un lieu pour déposer leurs fardeaux, ils seraient bien plus disponibles pour travailler ensuite.

 

 

Alors ce point écoute, ne vous en déplaise chère madame, il naîtra et je suis certaine que d'autres ailleurs fleuriront avec le temps, parce qu'à un moment donné , on a beau vouloir nier l'évidence , elle s'impose à nous et je ne doute pas qu' elle s'imposera à vous.

 

Il me reste donc  à aller découvrir la maison des adolesccents et les points écoute qui existent autour de moi, chouette !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

christian Loehlé 04/08/2010 17:42


Absolument d'accord avec ce coup de gueule (et avec l'humour qui l'épice).
Et moi qui suis Suisse, je peux témoigner qu'il existe dans les écoles de mon pays des postes de "médiateur". Le médiateur offre une permanance d'écoute, de soutien, en cas de situation difficile,
ou de conflits avec autrui (professeurs, parents, camarades, etc.). Il est soumis à confidentialité.
Son rôle est d'écouter et de soutenir, et parfois de renvoyer l'enfant au psychologue scolaire (les écoles en Suisse ont un service psychologique qui leur est atenant, et qui est non-payant).
De ce que j'en sais, le médiateur est très sollicité, notamment dans deux types de situations :
Premièrement, il est sollicité par des jeunes qui n'ont pas besoin d'intervention plus purement psychologique.
Deuxièmement, il est souvent sollicité par des jeunes qui auraient besoin de plus qu'un conseil ou qu'un suivi court, mais qui n'ont pas la lucidité, pas le courage ou pas l'envie de s'ETIQUETER "à
problème psychologique" (en s'adressant directement au psychologue scolaire). Ces jeunes peuvent alors bénéficier auprès du médiateur d'un premier soutien qui est (1) une première aide et
orientation concrète face à leur problème, et (2) l'occasion d'une information valorisante et clarifiante sur le plus que pourrait leur apporter un psychologue scolaire dans leur situation.

Donc je souscris à ce coup de gueule qui me semble répondre à un besoin légitime dans les écoles. (!!!)


Présentation

  • : "La parole est d'or"
  • : Sur mon blog, vous trouverez des citations parce que j'aime les mots, leur beauté, leur pouvoir. Vous trouverez également des résumés de mes lectures, des commentaires et des réflexions en lien avec la psychothérapie, en particulier l'analyse transactionnelle. Soyez les bienvenus et n'hésitez pas à vous exprimer. A bientôt
  • Contact

Recherche

Liens