Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 15:00

 


 
Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 21:56

"Hier soir, j'ai longuement hésité entre rejoindre des amis à une soirée ou bien rester au lit avec un livre. Finalement en cacochyme précoce que je suis, j"ai opté pour la seconde solution. Pendant ma lecture, je pensais : "que se serait-il passé si j'étais sorti ? Aurais-je rencontré des personnes intéressantes ? Et peut-être même un nouvel ami qui serait devenu, à l'heure qu'il est, indispensable à ma vie ?Comment pourrais-je le savoir ? C'est absolument impossible. Cela nous arrive tout le temps, à longueur de journée, de devoir choisir. Cela me rend parfois si fébrile de penser à toutes les possibilités de la vie que l'on pourrait mener. N'êtes-vous pas obsédés par cette question du choix ? Il m'arrive de penser que la vie est une folie totalitaire. Nous sommes soumis en permanence à la dictature du choix unique. Alors que les possibilités sont si nombreuses, pour ne pas dire infinies. Il nous arrive d'hésiter enre deux vies amoureuses, et l'on ne saura jamais ce qui aurait pu exister avec l'autre personne. Cette autre vie devient comme un roman que personne n'écrirait. Cette obsession est aussi valable avec des choix plus simples. Au restaurant, hésiter entre une pizza et des pâtes, et opter finalement pour l'un ou l'autre, ne donne pas la même tonalité au repas. C'est infime, et pourtant la conséquence est réelle : nous ne vivons pas la même chose. Quand ce jour-là je mange des pâtes, je ne saurai jamais ce que cela est de manger une pizza ce même jour. Bon ,j'écris dans Psychologies, un journal sérieux, de qualité, j'aurais peut-être dû choisir un meilleur exemple. Et pourtant, je trouve que cet instant où nous sommes suspendus devant un menu de restaurant est tellement représentatif de la vie. On est là, assis, on pourrait tout plaquer pour une mousse au chocolat, mais on demeure encore dans l'île flottante. Par conséquent, je comprends mieux le fantasme de l'ubiquité. (...)

Mais serait-on heureux sans la permanence du choix dans notre vie ? Ne deviendrait-on pas fou si la vie était une autoroute à quatre voies et non une sentinelle obligatoire ? Je crois qu'il y a beaucoup de beauté en la nécessité de choisir en permanence la route que l'on mène, à errer parfois, à se tromper forcément, à vivre les brouillons et les ratages, à accumuler ce que l'on appelle justement l'expérience; il n'y a d'expérience que si l'on échoue, et je veux échouer parfois. Je veux échouer et je veux avoir des regrets. je veux rester là dans mon lit à me dire "Et si j'y étais allé, à cette soirée"Oui, il y a de la beauté à tout ça. Et maintenant, je pourrais écrire tant de phrases pour finir cette chronique, tant de phrases arpentent mon cerveau de leur possibilité, et il va bien falloir que je choisisse."

 

 

Paru dans Pschologies magazine, novembre 2010

Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 21:43

Le questionnaire de Marcel Proust

 

Le principal trait de mon caractère

La qualité que je désire chez un homme

La qualité que je préfère chez une femme

Ce que j'apprécie le plus chez mes amis

Mon principal défaut

Mon occupation préférée

Mon rêve de bonheur

Quel serait mon plus grand malheur ?

Ce que je voudrais être

Le pays où je désirerais vivre

La couleur que je préfère

La fleur que j'aime

L'oiseau  que je préfère

Mes auteurs favoris en prose

Mes poètes préférés

Mes héros favoris dans la fiction

Mes héroïnes favorites dans la fiction

Mes compositeurs préférés

Mes peintres favoris

Mes héros dans la vie réelle

Mes héroïnes dans l'histoire

Mes noms favoris

Ce que je déteste par dessus-tout

Caractères que je méprise le plus

Le fait militaire que j'estime le plus

La réforme que j'admire le plus

Le don de la nature que je voudrais avoir

Comment j'aimerais mourir

Etat présent de mon esprit

Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence

Ma devise

Repost 0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 22:20

mer-vagues[1]

"Ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part" A de St-Exupéry

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas les faire, c'est parce que nous n'osons pas les faire qu'elles sont difficiles" Sénèque


"N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur".  Einstein


"Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres." Goethe


"Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu'on ne les a pas tentées" A. Gide

"Vivre est ce qu'il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent. C'est tout"". Oscar Wilde

" La vraie liberté, c'est de pouvoir toute chose sur soi."  Montaigne


" L'homme a ce choix : laisser entrer la lumière ou garder les volets fermés." H. Miller

"Tous nous serions transformés si nous avions le courage d'être ce que nous sommes" M. Yourcenar

"Le plus grand secret du bonheur, c'est d'être bien avec soi". Fontenelle


"Quand tout vaut tout, rien n'a de valeur" Cyrulnik


"Notre plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever après chaque chute."


"La vie c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre." Einstein

"L'un des meilleurs garants  de nos espérances, c'est de savoir délimiter les zones stériles et de les reconnaître, de les affronter, non pas avec découragement, mais de façon créative, pour les empêcher de polluer les zones de possibilités" W Lynch

"Décide d'être heureux, de sorte que ta joie et toi, vous ne fassiez plus qu'un contre l'adversité".  H. Keller

" L'espérance c'est de croire que la vie a un sens " L'Abbé Pierre

"Chacun de nous entretient en lui une étincelle indestructible. Si profonde que soit la nuit qui nous entoure, rien ne pourra jamais éteindre cette lumière." C. Ramuz

"Le peu, le très peu que l'on peut faire, il faut le faire quand même." TH Monod


"C'est la parole qui est d'or, le silence est de plomb" H. Bazin


" Ose devenir qui tu es. Ne te tiens pas quitte à bon compte. Il y a d'admirables possibilités en chaque être. Persuade-toi de ta force et de ta jeunesse. Sache te redire sans cesse : il ne tient qu'à moi." Gide
Repost 0
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 15:34

mer-3-gd[1]

Envie de partager avec vous quelques citations issues d'un livre qui m 'a été offert par Carole.
Nous faisons partie d'un groupe de  formation à l'analyse transactionnelle. En janvier, nous avons abordé le concept des signes de reconnaissance et, à cette occasion, nous étions invités à offrir un cadeau de notre choix à un membre du groupe. En outre, nous avons adressé par écrit un signe de reconnaissance à chaque participant. La séance était magique. C'est rare et très, très agréable de recevoir de tels cadeaux.
J'ai recopié ces mots sur un cahier et j'ai noté à leur suite, les signes de reconnaissance que l'on m'a accordés depuis. Je les relis de temps en temps.
 


" Donnez la priorité à l'essentiel.
Tout le reste peut patienter"

" Faites simplement de votre mieux.
C'est déjà bien assez"


"Délaisse les grandes routes, prends les sentiers.
Vos plus belles rencontres et expériences vous y attendent.

" Laissez-vous guider par vos intuitions.
Elles viennent de l'expérience et du coeur.
Du meilleur de vous-mêmes"


"Accrochez-vous. Une partie n'est pas terminée tant qu'elle n'est pas finie"

" Les raisonnables auront duré, les passionnés auront vécu"Chamfort


" Ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde"

" Dès que vous sentez une tension monter, demandez-vous : "Est-ce vraiment si important ?"

" Ne prenez pas pour excuse "je ne sais pas comment il faut faire. Si un projet vous tient vraiment à coeur, cherchez, apprenez, faites-vous aider.

 "Posez les bonnes questions. C'est tellement plus important qu'avoir déjà des réponses"


" La vie n'est pas juste et n'a pas à être juste. Pardonnez et oubliez. vite, sur la distance, vous serez toujours gagnant."

"N'utilisez pas la vérité comme une arme".

"Soyez patient avec vous-mêmes et très indulgent"

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde " Gandhi


" Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais d'un pas ferme" Saint Augustin


"Si vous ne pouvez pas changer une situation, changez votre attitude à son égard"

La vie en Zen de Dominique Glocheux




Repost 0
Published by psychotherapie.over-blog.com - dans citations
commenter cet article

Présentation

  • : "La parole est d'or"
  • : Sur mon blog, vous trouverez des citations parce que j'aime les mots, leur beauté, leur pouvoir. Vous trouverez également des résumés de mes lectures, des commentaires et des réflexions en lien avec la psychothérapie, en particulier l'analyse transactionnelle. Soyez les bienvenus et n'hésitez pas à vous exprimer. A bientôt
  • Contact

Recherche

Liens