Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 00:13

Comment sait-on que l'on peut faire confiance à quelqu'un ?

C'est quoi la confiance ?

 

 

 

Est-ce qu'on peut aimer/être aimé  de manière inconditionnelle ?

C'est quoi un amour inconditionnel ?

C'est quoi une relation saine

 

A quel moment le combat est légitime

Pour sauver mon espace ?

C'est quoi mon espace ?

 

Jusqu'à quel point  doit-on lutter pour sauver

Des idées ?

Des valeurs ?

Des convictions ?

Pour survivre ?

Pour vivre ?

Avec quelles armes ?

 

Quels sont les indices ?

les preuves ?

les réponses ?

Qui dit oui ?

Qui dit non ?

Qui a tort ?

Qui a raison ?

Quand ?

Pourquoi ?

...

D'aucuns diront poliment que je suis cérébrale ;  d'autres, de manière édulcorée, que ma curiosité est immense ; d'autres encore, vulgairement, que je perds mon temps.

 

Peut-être..

 

Mais j'ai envie et besoin de m'interroger, de remettre en cause ce que je suis, ce qui m'étonne, ce qui m'entoure,  ce que nous sommes les uns pour les autres, ce que je ressens, ce que je pense, ce que j'entends, mais aussi les silences, les non-dits, les mots, les maux.

 

J'ai besoin de chercher le sens, la direction de ma route et celles qui croisent la mienne.

 

Est-ce un bien, un mal ?

Peu importe !

 

C'est moi, c'est profondément moi.

 

Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 14:55
«Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir
 Et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns.
 Je vous souhaite d'aimer ce qu’il faut aimer et d'oublier ce qu'il faut oublier.
 Je vous souhaite des passions.  
Je vous souhaite des silences. Je vous souhaite...
Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil
 Et des rires d'enfants.
 Je vous souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence et aux vertus négatives de notre époque. 
Je vous souhaite surtout  d'être vous...» 
Jacques Brel
Repost 0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 21:46

Je passe sur :

- des programmes de plus en plus complexes qui écourtent  le temps que l'on devrait consacrer à la transmission des savoirs élémentaires : lire, écrire, compter, s'exprimer correctement...

- des notions jargonantes, parfois dépourvues de contenu, de sens, destinées à faire illusion. 

- une formation d'enseignants qui n'intègre aucun temps de pratique, ni de réflexion sur sa pratique

- un recrutement basé sur un niveau purement "intellectuel", sans prise en compte de la pédagogie au coeur de ce métier.

..............................................

Et aujourd'hui, suite à un projet : créer un point écoute dans l'établissement dans lequel j'enseigne, je suis partie à l'inspection académique dans le but d'obtenir des informations à ce sujet.

Alors, côté accueil, rien à dire : toutes les personnes croisées étaient polies, attentives et disponibles. Chapeau.

Mais, (vous l'attendiez, non ?) l'échange que j'ai eu avec le médecin scolaire m'a passablement agacée.

D'après cette dame : le public ne souhaite pas qu'il existe de point écoute au sein d'un établissement car

1) Ce n'est pas le lieu :  Les élèves qui ont besoin de parler peuvent et doivent le faire à l'éxtérieur.

C'est bien connu, lorsque les ados ont du temps libre et des problèmes , ils courent chez les psychothérapeutes qu'ils rémunèrent avec leur argent de poche. 

2) Ce n'est pas nécessaire  et au besoin, il y a une infirmière pour les jeunes qui auraient besoin de parler.

Et bien entendu, l'infirmière gère cela très bien. Elle est parfaitement formée et disponible.

Du reste, il est clair que l'adolescence est une période facile  et que  peu de jeunes éprouvent le besoin de se confier, d'être écouté.  Une infirmière pour 900 jeunes , c'est largement suffisant.

 

Bon , alors STOP !

Stop à l'aveuglement : l'adolescence est une période délicate et les appels à l'aide, les suicides, les conduites à risque ne sont pas des fantasmes.

Stop à l'hypocrisie : une infirmière qui fait office d'écoutante, c'est pratique et surtout économique.

Stop à la lâcheté : les jeunes ne laissent pas leurs problèmes à la porte de l'établissement et si on acceptait de leur donner un lieu pour déposer leurs fardeaux, ils seraient bien plus disponibles pour travailler ensuite.

 

 

Alors ce point écoute, ne vous en déplaise chère madame, il naîtra et je suis certaine que d'autres ailleurs fleuriront avec le temps, parce qu'à un moment donné , on a beau vouloir nier l'évidence , elle s'impose à nous et je ne doute pas qu' elle s'imposera à vous.

 

Il me reste donc  à aller découvrir la maison des adolesccents et les points écoute qui existent autour de moi, chouette !

 

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 10:54

  Il y a les musiques qui me divertissent au sens littéral  du terme, c'est-à-dire qui me détournent de mon quotidien, de mes préoccupations,  qui m'apportent de la légèreté, qui me permettent d'évacuer mon stress et mes difficultés.

Il ya celles qui me parlent  des sujets qui me tiennent à coeur.

Celles qui me parlent de moi, celle que je suis, celle que j'aimerais être et qui m'aident à me comprendre.

Il ya celles qui disent tout ce que j'aurais aimé écrire , de la pus belle chanson d'amour au plus vibrant des textes engagés.

Il ya celles qui sont le fruit d'un artiste qui me touche , quoi qu'il chante, juste parce que c'est lui et que sa voix m'attendrit.

J'ai développé ma sensibilité grâce à leurs mots, et /ou leur mélodie ; je leur dois  ce qu'il peut y avoir de douceur et de folie en moi.

Merci entre autres à :

Corneille

, Francis Cabrel, Anthony Fabien, Grégory Lemarchal, zazie,  JJ Goldman, Christophe Maé, Bruce Springsteen, Yannick Noah, Patrick Bruel, Maurane, Leona Lewis, Alicia Keys

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 10:32

 

8721813la-pointe-du-grouin-jpg[1]

 

Une cérémonie, des obsèques plus précisément, celles d'une collègue partie trop tôt , après avoir lutté contre un cancer du pancréas.

Triste , bien sûr, mais pas seulement.

Ce qui l'emportait en moi cet après-midi là, dans cette église fleurie de roses blanches, c'était la  conviction que je n'avais pas le droit de brader cette vie que j'avais et qu'elle n'avait plus ; la nécessité, l'obligation d 'être à la hauteur de cette chance que j'avais de poursuivre un parcours contrairement à cette femme enthousisate, qui débordait de projets, d'envie et de foi.

Un mélange ce jour-là de peine intense et d'envie de vivre.

C'était il ya 4 ans et il m'arrive fréquemment , lorsque je peine à réaliser quelque chose, lorsque je suis tentée de penser que le sort s'acharne, lorsque je suis sur le point  de déclarer forfait, de penser à toi, Annie .

Je me dis alors que je n'en n'ai pas le droit et qu'au nom de toi qui aurais tellement aimé être là encore, je dois continuer .

Je puise en toi la force qui me manque.

 

Je puise en toi "l'envie d'avoir envie" et le respect de la vie.

J'espère que tu reposes en paix

Repost 0
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 15:03

cascade.65060[1]

Un sujet qui me tient particulièrement à coeur...


J'ai été adoptée il y a plus de trente ans ; j'avais 27 mois.


Je ne me suis posée aucune question ou presque pendant plus de 18 ans.  Et puis, peu à peu, l'envie et le besoin de savoir, de comprendre ,ce que j'ai appelé la vérité. C'est devenu une évidence, une obsession.

Aujourd'hui, j'ai appris pas mal de choses, j'ai retrouvé ma mère biologique, j'ai entendu sa vision des choses, sa version des faits, j'ai compris un peu de son histoire.

Ces découvertes ont  répondu à pas  mal de mes questions, ont guéri quelques unes de mes blessures et m'ont aidée à grandir un peu , plus sereinement.

Mais La Vérité, je sais que je ne la connaîtrai jamais.

A moins de pouvoir revenir en arrière, je n'aurais jamais que des réponses partiales et sorties de leur contexte.

Cependant, je crois , malgré la colère ou la tristesse qui m'animent parfois encore, qu'il est bon de chercher à savoir  qui on est, d'où l'on vient, ce dont on est le fruit ; je crois que cette quête est souvent salutaire, même si elle est douloureuse, solitaire, incomprise  bien souvent et imparfaite.

Les points d'interrogation de mon histoire me freinent en partie, mais les réponses que j'ai obtenues me construisent et me réparent.

Je suis de ceux qui pensent  que "la vérité rend libre".


Repost 0

Présentation

  • : "La parole est d'or"
  • : Sur mon blog, vous trouverez des citations parce que j'aime les mots, leur beauté, leur pouvoir. Vous trouverez également des résumés de mes lectures, des commentaires et des réflexions en lien avec la psychothérapie, en particulier l'analyse transactionnelle. Soyez les bienvenus et n'hésitez pas à vous exprimer. A bientôt
  • Contact

Recherche

Liens